Acouphène et Hyperacousie
sont des bruits parasites

L’acouphène

L’acouphène peut être défini comme la perception d’un bruit parasite sans stimulus correspondant dans l’environnement. On le ressent dans l’une ou l’autre oreille, parfois les deux en même temps. On peut le ressentir dans la tête.

Ces bruits sont continus ou intermittents : impressions sonores qui peuvent correspondre à des sons aigus, sifflements, ou des bourdonnements, avec une intensité plus ou moins forte.

Dans tous les cas, les acouphènes provoquent une gêne, de la fatigue en cas de crise, et sont invalidants pour la personne, qui dans certains cas peut avoir une perte auditive.

L’acouphène chronique ne se résume pas à un problème d’oreille, il met en jeu d’autres structures qui ont en charge nos fonctions cognitives et émotionnelles.

L’hyperacousie

L’hyperacousie est la perception exacerbée, jusqu’à la douleur, des sons normaux de l’environnement (bruits de la rue…).

Séquelle fréquente des traumatismes sonores, l’hyperacousie accompagne l’acouphène dans 40% des cas.

Les apports de la sophrologie

La sophrologie prend en compte l’individualité, l’aspect émotionnel et psychologique de la personne. Elle apprend à relâcher les tensions, gérer les crises et, retrouver un sommeil réparateur, mettre l’acouphène à distance, afin de pouvoir reprendre une vie normale.

Par la pratique quotidienne de la sophrologie, vous pourrez ressentir un équilibre physique et psychologique, pour oublier peu à peu vos acouphènes, et les intégrer dans votre environnement personnel.

Il est conseillé de suivre des séances de sophrologie en individuel, selon un protocole de 6 à 7 séances, et de poursuivre en groupe car la détente, la relaxation, et la gestion du stress sont une aide précieuse pour la peronne souffrant d’acouphène.

La sophrologie intervient au sein d’une équipe pluridisciplinaire

Médecin ORL, audio prothésiste, psychologue comportementaliste, la sophrologie intervient au sein d’une équipe pluridisciplinaire pour soutenir au mieux la personne qui a souvent l’impression de ne pas être entendue.

Il est important pour le patient d’avoir fait un bilan auditif auprès d’un médecin ORL, avant de commencer des séances de sophrologie.

La sophrologie ne se substitue pas à un acte médical, c’est un outil efficace dans un accompagnement thérapeutique.

  Je vous reçois sur rendez-vous, du lundi au samedi.
Possibilités de déplacement à domicile, ou en entreprise, à la demande.

Sophrologue référent

du Pôle Sophrologie et Acouphènes®, fondé par Patricia Grévin.
Réseau de sophrologues spécialisés dans la prise en charge des acouphènes, de l’hyperacousie et des vertiges.
Pôle Sophrologie et Acouphènes

Membre actif

de la Chambre Syndicale de la Sophrologie, et
du Syndicat des Sophrologues Professionnels, et
de l’Observatoire National de la Sophrologie
Chambre Syndicale de la Sophrologie
Syndicat des Sophrologues Professionnels
Observatoire National de la Sophrologie