Fibromyalgie et Sophrologie

Combien de malades, victimes du syndrome de fibromyalgie (puisqu’en France parler de cette pathologie en tant que maladie est un « gros mot ») souffrent en silence, d’un silence qui tue, puisqu’une partie du corps médical est dans le déni d’une reconnaissance de cette maladie, oui je dis bien MALADIE, en raison d’une méconnaissance totale … Lire la suite…

Pourquoi il faut mettre la méditation au centre des thérapies

Si la médecine s’intéresse aux méfaits du stress pour la santé, et que la recherche montre que le mental a un effet bénéfique sur toutes sortes de pathologies, il n’a pas été facile d’introduire les thérapies non conventionnelles. Les effets positifs de la méditation de pleine conscience. → Consulter la page de France Culture.

La sophrologie à la loupe

Gérer votre stress et apaiser votre quotidien, la sophrologie s’en veut garante. Focus sur une technique de relaxation reconnue. → Consulter la page Madame Figaro.

Troubles du sommeil, anxiété… 5 maux qui peuvent être soignés par l’hypnose

Loin des shows spectaculaires, l’hypnose est une thérapie efficace qui mobilise nos propres ressources pour, au quotidien, régler ou soulager nos soucis physiques ou psychologiques. → Consulter la page de Marie France.

Saint-Denis : après le traitement, l’hôpital soigne les cancéreux autrement

Pour venir à l’hôpital, en ce matin de printemps, Mokrane a soigné son allure : chapeau mou, foulard élégamment noué autour du cou. Véronique, l’infirmière, l’accueille dans un petit bureau. « Je me mets à votre entière disposition », lui glisse, charmeur, le retraité dionysien. → Consulter la page du Parisien.

La sophrologie pour mieux vivre son cancer

La sophrologie permet de reprendre confiance en soi et de se sentir mieux pendant l’épreuve du cancer. Entre exercices de relaxation et de visualisation, cette technique aide à réduire les effets secondaires des traitements et à se détendre. La sophrologue Catherine Aliotta nous donne quelques conseils. → Consulter la page de Femme actuelle.

Cancer du sein : les thérapies alternatives de soutien validées par la science

La Society for Integrative Oncology (SIO) publie de nouvelles recommandations sur les bénéfices de thérapies psychocorporelles à suivre, dont la méditation et le yoga, pendant et après le traitement du cancer du sein, basés sur des essais cliniques qui ont évalué 80 pratiques alternatives. « L’utilisation ordinaire du yoga, de la méditation, des techniques de relaxation … Lire la suite…

La sophrologie peut calmer le côlon irritable

Les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable peuvent mieux contrôler leurs maux de ventre grâce à la sophrologie. Une technique de relaxation facile à s’approprier. Mal au ventre, constipation ou diarrhée, ballonnements et spasmes… Si le changement d’alimentation et les médicaments laxatifs ou antispasmodiques soulagent un côlon irirtable, leur effet est peu durable. En … Lire la suite…

La sophrologie, un avantage certain pour les patientes en chimiothérapie

Les techniques de sophrologie permettent de retrouver le calme, de diminuer les peurs par des exercices simples et faciles à reproduire. Une étude observationnelle réalisée à l’Institut Curie et publiée dans la revue Soins vient confirmer l’atout que représentent ces techniques pour des patientes traitées en chimiothérapie pour un cancer du sein. → Consulter la … Lire la suite…

La fibromyalgie

La prévalence de la fibromyalgie en France a été estimée à 2,2%, avec une nette prédominance de la population féminine. D’autre part, selon la Société Française de Rhumatologie, 5% des personnes consultant en médecine générale seraient concernés par une fibromyalgie. → Consulter la page du Journal des Femmes.

La prise en charge des médecines douces

Peu ou pas remboursées par l’assurance maladie, les médecines alternatives sont susceptibles de l’être par les complémentaires santé. A quel prix ? → Consulter la page de Catherine ALIOTTA.

Comment surmonter les peines de coeur avec la sophrologie

Le corps et le mental sont intimement liés. Certains évaluent, à ce titre, que près de 80 % des maladies seraient d’origine psychologique. L’effet placebo n’est lui, plus une légende puisqu’ un grand nombre de cohortes scientifiques ont pu faire écho de l’impact du mental pour lutter contre une maladie. Un nouveau phénomène détecté au … Lire la suite…