La sophrologie pour mieux vivre son cancer

La sophrologie permet de reprendre confiance en soi et de se sentir mieux pendant l’épreuve du cancer. Entre exercices de relaxation et de visualisation, cette technique aide à réduire les effets secondaires des traitements et à se détendre. La sophrologue Catherine Aliotta nous donne quelques conseils. → Consulter la page de Femme actuelle.

Cancer du sein : les thérapies alternatives de soutien validées par la science

La Society for Integrative Oncology (SIO) publie de nouvelles recommandations sur les bénéfices de thérapies psychocorporelles à suivre, dont la méditation et le yoga, pendant et après le traitement du cancer du sein, basés sur des essais cliniques qui ont évalué 80 pratiques alternatives. « L’utilisation ordinaire du yoga, de la méditation, des techniques de relaxation … Lire la suite…

Hypnose au bloc opératoire

Cette patiente va se faire opérer de la thyroïde, sous hypnose. « C’est un autre regard que j’ai sur la médecine, un regard où je suis active, où je participe à ma guérison, où j’aide toute l’équipe médicale et où je m’aide surtout moi-même », explique Cinthia Concha, enseignante. Au CHU de Liège (Belgique), depuis 25 ans, … Lire la suite…

La sophrologie, un avantage certain pour les patientes en chimiothérapie

Les techniques de sophrologie permettent de retrouver le calme, de diminuer les peurs par des exercices simples et faciles à reproduire. Une étude observationnelle réalisée à l’Institut Curie et publiée dans la revue Soins vient confirmer l’atout que représentent ces techniques pour des patientes traitées en chimiothérapie pour un cancer du sein. → Consulter la … Lire la suite…

Connaissez-vous les pouvoirs de l’hypnose?

Thérapie douce et efficace, l’hypnose a trouvé sa place dans les cabinets médicaux et les hôpitaux. Patients et soignants se confient sur cette méthode. Oubliez d’emblée les « Dormez, je le veux! » ou les exercices de lévitation télévisés: l’hypnose thérapeutique dont nous parlons ici ne ressemble en rien aux spectaculaires démonstrations de foire. C’est même le … Lire la suite…

Quelles alternatives à la péridurale ?

Si plus de 60 % des mamans optent pour une péridurale à l’accouchement, certaines choisissent d’autres méthodes, plus douces, pour soulager les douleurs de l’accouchement. Pour cela, une bonne préparation à la naissance, ainsi que le soutien de l’équipe obstétricale, sont indispensables. Eventail des différentes possibilités. → Consulter la page de Parents.

La prise en charge des médecines douces

Peu ou pas remboursées par l’assurance maladie, les médecines alternatives sont susceptibles de l’être par les complémentaires santé. A quel prix ? → Consulter la page de Catherine ALIOTTA.